cueillette-champignon-dans-la-foret

Pourquoi privilégier l’osier pour vos paniers ?

de lecture

L'osier est un matériau noble que l'on retrouve très souvent en vannerie. Qui est-il ? Pourquoi est-il autant utilisé et pourquoi le privilégier dans son choix de paniers ?

Qu’est-ce que l’osier ?

L’osier est issu du saule, et plus spécifiquement des jeunes repousses, fine et particulièrement souple. Ces arbres prolifèrent dans les régions froides à tempérées, et plus généralement en Europe et Amérique du Nord. De la famille des Salicacées, c'est plus précisément l'espèce Salix qui produit l'osier que l'on utilise en vannerie. Sa très grande souplesse lui permet de pouvoir être plié et manipulé aisément, grâce à cette particularité, il est privilégié pour le tressage de panier.

Le terme « osier » se réfère en fait à une variété de vignes, d'herbes et de plantes qui sont utilisées pour le tissage de sac, panier et autre accessoire en fibre végétal. Étant une vigne, le rotin peut atteindre 200 mètres de long, tandis que l'osier atteint à peine deux mètres dans ses plus longs piquets. Ses fibres sont également différentes : Un type de plante utilisé pour fabriquer des paniers en osier et rotin. Les meubles en osier sont populaires dans les environnements extérieurs et les maisons de style méditerranée. Une autre chose à retenir est que l'osier ne se limite pas à une utilisation en extérieur, car il peut facilement être utilisé à l'intérieur ou à l'extérieur. Cependant, il existe certaines différences dans le matériau utilisé dans sa fabrication en fonction de l'endroit où il sera placé.

L'osier est une fibre végétale qui est obtenue à partir d'un arbuste de la famille des saules et des tissages pour créer différents produits. Dans le tissage, la tige et les branches de la plante sont utilisées, soit dans toute leur épaisseur pour le cadre, soit en tranches coupées longitudinalement pour le tissu lui-même. Il est pliable et facile à travailler, ce qui en fait un produit idéal pour les éléments décoratifs tissés, les chaises, les meubles de jardin et les paniers osiers. Étant donné que l'osier est lavable et respirant, c'est une solution parfaite pour les utilisations en extérieur. Il n'est pas traité à l'eau comme dans les usines et a tendance à durer longtemps.

Souvent, un cadre est fait de matériaux plus fermes, puis un matériau plus flexible est utilisé pour remplir le cadre. L'osier est léger, mais robuste, ce qui en fait un choix idéal et peu coûteux pour les meubles qui peuvent nécessiter de la mobilité. L'osier est couramment utilisé dans la fabrication de meubles de jardin, de paniers et de nombreux autres accessoires de mode couramment utilisés. De plus, c'est un matériau largement utilisé pour la décoration, notamment dans sa variété d'osier coloré, donnant un air rustique et avant-gardiste à l'espace où il est utilisé.

Quelles variétés d’osier existe-t-il ?

Il existe énormément d'espèces d'osier. Ce qui signifie donc énormément d'espèces de saule d'où il est tiré. On dénombre actuellement pas moins de 350 espèces, avec diverses qualités et diverses couleurs. En effet, les coloris peuvent varier du blanc crème jusqu'au noir en passant par la couleur acajou. Cependant, les variétés sélectionnées ne le sont généralement pas pour leurs couleurs, mais plutôt pour leurs caractéristiques.

Ainsi, l'espèce la plus utilisée est celle du saule des vanniers, qui comme l'indique son nom, est particulièrement adapté pour la vannerie. La seconde variété la plus usitée à cet effet est le saule pourpre avec des couleurs rouges plus prononcées. Dans les tons blanchâtres, le saule blanc est assez commun en Europe et est cultivé sous la forme de "têtard", afin de produire le maximum d'osier à des fins de tressage.

Cette technique de culture est également utilisée avec d'autres variétés qui ont des couleurs différentes comme le saule fragile ou le saule rouge. Ces trois espèces sont connues pour leur grande souplesse et ce mode de culture leur apporte une plus grande productivité. Pour des décorations plus foncées, dans les bruns foncés, la principale espèce utilisée pour le tressage de panier est le saule noir de Vilaines.

Quels sont les différents types d'osier ?

Il existe différents types d'osier, pour des usages différents. On parle de différents types d'osier pour parler de leurs spécificités, mais surtout  par rapport aux traitements post-cueillette avant le tressage. Il existe, en effet, plusieurs façons distinctives de traiter le bois avant de l'utiliser pour de la vannerie ou à d'autres fins.

Il y a tout d'abord l'état basique, l'osier vert, fraîchement récolté, qui sert principalement pour le palissage. Cet usage est usité pour les vignes et est vendu sous forme de bottes jardinières. Ce type d'osier est fortement déconseillé pour de la vannerie, car il perdrait en structure et en solidité au séchage si c'était le cas.

Il y a ensuite une version un peu plus avancée avec l'osier brut. Ce dernier ne subit effectivement aucun traitement particulier si ce n'est un temps de séchage de quelques mois afin de déshydrater les jeunes pousses. Dès la coupe, il est mis directement au séchage dans son entièreté, c'est-à-dire avec l'écorce, sans être au préalable immergé dans de l'eau. Le saule blanc est tout particulièrement recommandé sous cette forme, du fait de ses propriétés et qualités légèrement supérieures aux autres variétés, grâce notamment à son écorce.

Pour apporter une diversité de couleur, on peut également ajouter le saule noir de Vilaines pour sa couleur foncé permettant de jolis contrastes et de plus riches propositions d'ornementation. Contrairement à l'osier vert, un temps de trempage est requis au préalable en raison de la présence de l'écorce. Il peut durer entre deux jours et jusqu'à une semaine en fonction de la méthodologie employée (eau chaude, eau froide, courant d'eau...).

L'usage de ce bois traité de la sorte, est recommandé pour des meubles en osier, de la décoration d'intérieur. Du fait de la présence de l'écorce, la tenue en extérieur de ce type de bois est très mauvaise. Si ça devait être le cas, sachez que la durée de vie de ce type de bois en extérieur est estimée à maximum 3 ans.

Parmi les méthodes, il existe la méthode de l'osier buff dont on retire l'écorce grâce à une cuisson dans de l'eau bouillante allant de deux heures jusqu'à six heures en fonction de l'État antérieur (bois vert ou brut). Cette méthodologie permet de recueillir de l'osier à toutes les saisons. Il faudra tout de même prévoir que suite à la cuisson, il y aura un travail de pelage et de séchage ultérieurement.

Avec notamment un séchage au soleil et au vent pendant de nombreux jours. En effet, la dessiccation est beaucoup plus longue pour cette méthode. Vous obtiendrez alors une teinte noisette foncé allant jusqu'au gris cendré en fonction du taux de tanins contenu dans les écorces. Très appréciée dans la vannerie par l'Europe centrale et l'Espagne, elle n'est cependant pas plébiscitée par les amateurs éclairés en raison de sa plus grande fragilité entraînant une baisse de solidité notable. En Europe de l'Est, on lui préfère l'osier blanc.

On parle d'osier blanc concernant de l'osier vert qui a été écorcé. Ce pelage peut être réalisé de façon manuelle ou mécanique en fonction de la taille de l'entreprise de traitement. On utilisera alors soit une pince spéciale appelée ciroir ou des machines rotatives avec de multiples ciroirs. On récolte ce type de bois plutôt au printemps, lorsque la sève monte dans la plante. La période de cueillette est traditionnellement d'avril à juillet.

Si on souhaite travailler directement depuis de l'osier vert, il faudra alors laisser le bois dans un bassin peu profond tout l'hiver pour éviter son dessèchement. Une fois toute l'opération terminée et que l’écorçage touche à sa fin, on parle alors d'osier blanchi. Il doit ensuite être étendu au soleil pendant une journée avec une bonne ventilation. Il est habituellement stocké en bottes et à l'abri de la lumière dans un endroit ventilé.

Il peut également recevoir un traitement d'autoclave afin de rallonger sa durée de vie en extérieur. Ce traitement permet entre autres le contact permanent avec l'eau ou la terre sans détérioration. Il présente le grand avantage de permettre un usage en extérieur pendant plus de dix ans, et ce, sans entretien particulier.

Ce format est particulièrement apprécié pour des réalisations de décoration extérieures créatives, ou tout simplement pour un panier à champignons. Son opposé, l'osier noir offre seulement une teinte à l'opposé dans les tons très sombres. Il est utilisé uniquement pour son aspect décoratif.

Quels sont les avantages de l’osier ?

Ce matériau a l'avantage d'être léger et solide. En plus d'être une matière naturelle et donc biodégradable, son aspect décoratif et sa capacité de se plier aux idées créatives lui ont apporté un franc succès.

D'autre part, l'argument écologique n'est qu'un argument mineur face à sa réputation de matériau solide et sa durabilité exemplaire. D'autant plus qu'il est facile à travailler avec une grande souplesse et une grande flexibilité, le rendant simple à tresser.

De ce fait, il peut être utilisé dans de très nombreuses occasions, allant du simple panier à linge dans la salle de bain jusqu'au sac à main en passant par le meuble de rangement d'une chambre et le mobilier du salon de jardin. Ses utilisations sont multiples et couvre presque toutes les catégories de la décoration, aussi bien intérieur qu'extérieur.

Sa légèreté, qui permet de rendre ses meubles très facilement transportables, en font un matériau de choix pour garder ce produit sur le long terme malgré des possibles déménagements. Son combo solidité - légèreté en font une matière très appréciée. Attention cependant à ne pas charger les meubles de charge trop lourde ! Cela reste de fines branches !

D'autre part, le large choix de couleurs naturels grâce aux diverses variétés, qui peuvent être encore plus diversifiés grâce à la possibilité de le teinter. On apprécie également grandement sa facilité d’entretien, avec simplicité à l'image de l'entretien nécessaire pour les objets et meubles en fibres naturelles.

Les paniers

Le panier est un outil pratique qui peut s'employer en toute occasion : que ce soit pour les enfants avec les œufs à Pâques, pour partir aux champignons à l'automne ou encore comme simple objet de décoration.

C'est un must-have à avoir chez soi qui est utile en toute circonstance. On peut autant l'utiliser en extérieur en l'emmenant comme panier pour le pique-nique, ou en intérieur comme rangement. Il est intemporel et peut s'adapter à toutes les tendances de décoration. D'autre part, c'est un objet pratique quel que soit le contexte.

Alors, pourquoi le choisir en osier ? Comme nous l'avons vu antérieurement, l'osier est un bois noble reconnu depuis des siècles pour ses propriétés particulières. Sa solidité, son esthétique et sa qualité ne sont plus à démontrer.

Choisir un panier en osier, c'est faire un investissement dans un objet qui durera longtemps et saura revêtir de nombreuses utilisations au fil des saisons !  De plus, ce sont les paniers tressés les plus esthétiques et les plus jolis, ce qui leur permet d'apporter une touche de champêtre tout en étant discret et en se fondant dans le décor. Ils ont également la particularité d'être intergénérationnel et de s'adresser aussi bien aux enfants qu'aux grands-parents. Il s'agit du compagnon idéal pour sa maison de campagne !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés