photo-femme-dans-un champs-avec-un-sac-en-paille

L’accessoire écologique : Le sac en matière naturelle !

de lecture

Si vous  êtes sensible à la cause environnementale, vous serez alors intéressé par cet article sur les sacs en matière naturelle, et plus spécifiquement les sacs en paille. Cette alternative à la mode polluante et à la fast fashion peut s'adapter à toutes les occasions et tous les besoins !

Mais quels sont réellement les impacts et la réalité environnementale quant à notre maroquinerie ? Quelles sont les matières utilisées et quelles sont les alternatives ?

La mode polluante : qu'en est-il des sacs pour femme ?


L'accessoire-écoresponsable

La mode féminine est reconnue comme l'une des industries les plus polluantes au monde. Pourtant, nous sommes bien peu informés sur le réel impact écologique de cet accessoire ! Nous allons voir ici quelles sont les principales matières utilisées et leurs impacts environnementaux.

Les plastiques : simili cuir, polyester...

Le plastique conventionnel

La polyvalence de cette matière en fait un matériau incontournable de conditionnement, présent dans tous les aspects de la vie quotidienne. Mais les avantages liés à son usage, les défauts sur le long-terme sont nombreux. En effet, son recyclage est compliqué dans la pratique et cela devient ainsi un véritable enjeu environnemental et sanitaire.

La stabilité des matières plastiques, garante de leur efficacité, est l'un des aspects du problème, car c'est ce qui le rend en partie lent à se dégrader. Effectivement, le plastique peut mettre jusqu’à plusieurs centaines d’années à se dégrader dans l'environnement, tout en constituant un véritable danger pour les écosystèmes dans lesquels il est présent. On parle notamment du cinquième continent en parlant des déchets plastiques dans l'océan, responsable de la disparition de certaines espèces rares de la faune marine.

D'autre part, le plastique a la particularité de se déliter en particules de plus en plus fines sans se dégrader totalement. Ces microparticules pénètrent progressivement tous les maillons de la chaîne alimentaire. En étant nuisibles notamment à la santé de chacun d'entre eux, ces particules sont tout simplement toxiques à forte dose.

En ce qui concerne le textile, le plastique est transformé en fibres synthétiques comme le polyester ou l’acrylique, offrant résistance et souplesse. N'oublions pas que le recyclage de ces tissus est coûteux et peu pratiqué. Utilisé principalement pour les doublures, la matière la plus commune pour les sacs à main est le simili cuir, qui comme son nom l'indique imite le cuir grâce à un matériau en plastique.

Le plastique recyclé

Pour pallier aux plastiques conventionnels, des matières qui se veulent plus respectueuses de l'environnement sont apparues. Qualifiés de pratique écologique, il s'agit de matériaux de seconde main qui n'en reste pas moins des matériaux polluants et nocifs pour l'environnement. Cela reste du plastique !

Malgré cela, cette pratique reste en vogue avec notamment des collections de maroquinerie de luxe comme la collection Green District de Longchamp ou encore Off the Grid de Gucci.

Cette pratique est assimilable à du greenwashing en raison de son caractère écologique et de l'utilisation qu'il en est fait par la marque. En effet, cette pratique permet d'améliorer l'image de marque, et d'augmenter les prix pour justifier de la qualité du produit et de l'effort environnemental.

Loin de constituer une solution, cela permet tout de même de réduire l'impact écologique, notamment par l'usure naturelle en le laissant dans le circuit de consommation. Il s'agit de laisser le plastique le plus longtemps possible dans le circuit d'utilisation afin de réduire sa dégradation dans l'environnement. La mise en place de tels processus n'est pas sans générer une pollution supplémentaire que l'on qualifie d'énergie grise. Cependant, cela ne règle en aucun cas le problème lié à sa dégradation et son impact sur les écosystèmes.

Les matières naturelles

Les fibres naturelles

Les-fibres-naturelles

Ils existent de très nombreuses alternatives en fibres naturelles pour faire des sacs pour femme. On peut citer parmi les plus connus : les fibres en osier, les fibres de bambou, les fibres de cactus, les fibres de coco, les fibres de bananes, fibres d'ananas, 

De nombreuses entreprises tirer profit de l’attrait de ces fibres naturelles auprès des consommateurs, en mettant en avant leurs caractères innovants et écologiques. En effet, il s'agit d'utiliser des plantes qui prolifèrent très vite à l'état naturel sans interventions extérieures, ou le cas échéant des déchets alimentaires non valorisés (comme c'est le cas pour la fibre de coco ou la fibre d'ananas par exemple). Néanmoins, l’essor de cette exploitation a des effets secondaires qu’il convient de prendre en compte avant tout achat : très invasif et souvent destructeur des écosystèmes en place, d’autant plus qu’elles sont souvent plantées sur des zones massivement déforestées pour pouvoir répondre à une demande croissante. D'autre part, le traitement de la fibre et le transport entre les continents pour répondre à la demande des pays industrialisés montrent un impact environnemental très négatif au final. De plus, les méthodes d'exploitation agricole contribuent à l’érosion et à l’appauvrissement des sols. À l’heure actuelle, les sacs en fibres naturelles sont d'ailleurs minoritaires : prenez donc garde aux marques qui se revendiquent green et se vantent de la dimension écologique de leurs produits !

Le retour du chanvre et de la jute

Considérés comme des matières viles et peu agréables, ces matières ont été boudées par l'industrie de la mode pendant de nombreuses années. Néanmoins, face aux problématiques de la surexploitation agricole, leurs qualités à restructurer les sols et à se développer sans apports extérieurs les ont remis en vogue. Les sacs en chanvre et en jute trouvent tout doucement un public. En effet, le jute comme le chanvre contribue à la régénération des sols et à la meilleure santé des espèces cultivées avant ou après eux.

Le chanvre est une plante annuelle, qui nécessite de nombreuses étapes pour arriver au tissu. Mais les autres parties de la plante sont également exploitables, ce qui en fait une culture très rentable. D'autre part, le climat français lui convient parfaitement, ce qui laisse la perspective d'une offre totalement « made in France ».

Le jute est la deuxième fibre naturelle la plus produite au monde. Facile à exploiter, elle nécessite quand même une certaine main d'œuvre. Comme le chanvre, il faut de nombreuses étapes entre la récolte et le tissu, et les autres parties de la plante sont exploitables. Poussant sous les climats tropicaux, une pollution en transport est donc à prendre en compte. Elle reste cependant totalement biodégradable et recyclable. Elle est appréciée pour sa longueur, sa résistance et son effet brillant. Le tissu en jute est très respirable, et par conséquent très agréable à porter. Néanmoins, en raison de la mollesse de cette fibre, elle est souvent associée à de la matière plastique.

L’indémodable cuir

L’industrie du cuir est utilisée dans la maroquinerie depuis très longtemps. Elle peut être également considérée comme l’une des pionnières en matière de recyclage. En effet, les cuirs de veau, d’agneau ou de vachette proviennent avant tout d’animaux consommés en très grande quantité pour leur viande. Malgré la critique végan à ce sujet, elle reste une matière responsable, durable et surtout recyclable. Au-delà de son aspect recyclable, son origine animale en fait un matériau biodégradable. La seule ombre à ce tableau est le tannage souvent réalisé au chrome classique. Cette pratique extrêmement répandue est toxique pour l'homme et la planète. Mais il existe des solutions plus saines comme le tannage végétal, qui gagnerait à être démocratisé.

Cet argument est revendiqué par de nombreux noms de la mode, comme par exemple Jules&Jenn qui ont lancé une ligne avec l'optimisation des chutes de cuir de leur production.

Le sac de paille : cet incontournable

Cet accessoire écologique

accessoire-écologique-tendance

La grande tendance de l'écologie est au sac en paille. Avec le temps estival, cet accessoire idéal est souvent préféré aux autres sacs. Notamment en raison de leur superbe effet, correspondant à presque toutes les modes. C'est l'une des raisons principales responsables de la popularité des sacs de paille.

Si vous êtes sensible à l'écologie, sachez que cette filière est activement engagée dans la préservation de l'environnement. Concernant les matières qui sont utilisées, sachez que vous pouvez trouver dans la même veine des sacs en osier ou en rotin. Mais en ce qui concerne les sacs en paille, ils sont principalement réalisés en paille rustique, cependant vous pourrez aussi en trouver en paille de raphia. Cette démarche démontre leurs volontés de s'impliquer dans la préservation des ressources naturelles et de l’écologie dans la conception de leurs accessoires de mode.

Multiples déclinaisons possibles

collection-sac-en-paille-shaulaa

Le sac de paille est accessible sous des modèles et formes variées : sac bandoulière de paille, cabas en paille, sac de plage, sac bourse...  Par cette diversité de modèles, ils s'adaptent à tous les contextes et peuvent être portés en toute occasion. Cet accessoire en paille s'adapte à votre style et peut se porter de façon quotidienne. Il s'adapte à merveille selon vos goûts et votre créativité.

Un sac solide

Au-delà d'être un atout mode incontournable, ce choix de sac revêt une solidité à toute épreuve. Et ce grâce à un procédé de tressage très élaboré, qui permet de renforcer la robustesse de l’accessoire. Cette paille tressée a pour résultat de permettre au sac de porter aisément les poids contenus à l'intérieur sans crainte de rupture. Au-delà de sa solidité, la paille a la particularité d'être très légère, ce qui facilite son port et rend l'accessoire agréable et aisément manipulable.

Accessoire facile à porter

À l’origine, le sac en paille était utilisé principalement comme sac de plage pour la période estivale et les moments de bronzage sur la plage. Néanmoins, la tendance a évolué pour devenir un indispensable à chaque garde-robe, la diversification des modèles et des matières aidant. D'autre part, la paille est une matière qui est de plus en plus utilisée par dans la maroquinerie de luxe. Par leur créativité, ils ont permis à ces petits articles de la maroquinerie de devenir un incontournable de la mode. Cette tendance étant appuyée par les noms des plus grandes stars qui l'arborent fièrement comme Heidi Klum.

Nous apprécions tout particulièrement sa couleur neutre qui apporte à votre style une touche de délicatesse.

Pour tous les styles

Les sacs en pailles sont des accessoires tendance qui peuvent accessoiriser n'importe quel style ou n'importe quelle tenue. La diversité de modèle vous permet d'en choisir un adapté à chaque situation et qui s'adapte à l'effet que vous voulez donner à votre style. Il est notamment le représentant par excellence d'un style bohème, où il rendra l'effet escompté. Pour un style glamour et chic, nous vous conseillons les modèles en bandoulière ou avec des sacs bourses. Ils apporteront une touche de légèreté tout en vous mettant sous votre plus bel avantage. Il s’accorde invariablement à toutes les modes, tant il est devenu intemporel.

Si cet article, vous à plus. Découvrez notre article sur les dernières tendances en matière de sac naturel : Les 10 Sacs en Osiers Tendances de l'Été


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés